Les livres

0.livre hubert0.livre gaston     

0.livre fred0.livre jean-pierre   

0.livre marc0.livre jean-jacques   

0.livrechristian-10.livrechristian-21ère couv Publier du Compagnons 1ere-Couv-Guy-Bourguignon.jpg 9782918296294jpg 0782918296324couverture 

La chronique-entretien consacrée par FRANCE MUSIQUE "Ecoutez-moi Benoît" à la sortie du portrait de Marc :

http://ddata.over-blog.com/0/39/80/37/Interview-Marc-Herrand.mp3      

Les vidéos préférées...

MES FIDELITES
de Daniel SAURFELD
Ils sont tous là !... Enfin, presque ! Cliquez et laissez aller les souvenirs...!

Les marchands de bonheur

Un nouveau blog des Compagnons est à noter :  

http://lescompagnonsdelachanson.over-blog.com/
















   

Samedi 20 décembre 2008 6 20 /12 /Déc /2008 00:01

Nous évoquions dernièrement ses premières armes au sein des COMPAGNONS DE LA CHANSON revenant sur la fameuse journée du 1er Juillet 1946 au cours de laquelle, testé par Jean-Louis JAUBERT et Marc HERRAND, il était devenu le neuvième Compagnon.
Beaucoup de Canadiens qui ignorent ce fait d'arme considèrent aujourd'hui Paul BUISSONNEAU comme le père de la mise en scène moderne au Québec. Il est vrai que ce Titi pure souche du XIIIème arrondissement a été formé par Léon Chancerel et Hubert Gignoux, les fameux comédiens-routiers qui en auront formé quelques autres chez les Compagnons. Entre deux emplois qui tenaient plus de l'alimentaire que de la passion, Paul s'est rapidement trouvé dans un univers à sa mesure. Il a voulu tout expérimenter, tout apprendre. Celui qu'on a souvent pris pour un improvisateur de génie est un travailleur infatigable : ouvrier spécialisé en carrosserie, membre des Compagnons de la chanson, vendeur de disques et de pianos, il a vraiment touché à tout avant de découvrir le domaine qui lui convenait. Arrivé au Canada aux bras de sa jeune épouse Françoise CHARBONNEAU après avoir découvert le Québec avec les COMPAGNONS DE LA CHANSON qu'il quittera en Septembre 1950, Paul BUISSONNEAU a su incontestablement mettre à profit des dons enfouis en lui pour ensuite "exploser" dans un tout autre domaine que le chant.
Pour une génération de téléspectateurs canadiens, il représente Picolo, un personnage fantasque aux accents de comedia del'arte qui s'est fait également connaître avec La Roulotte, un théâtre ambulant qui a servi de rampe de lancement à de nombreux talents comme Yvon Deschamps, Clémence Desrochers ou Gabriel Arcand.
Co-fondateur en 1955 de la Compagnie du Théâtre de Quat'Sous c'est aussi devenu un metteur en scène imaginatif qui a été primé voici quelques années dans sa nouvelle patrie d'adoption et auquel on a décerné en 2001 le Prix Denise Pelletier. A plus de 80 ans aujourd'hui, Paul BUISSONNEAU n'a rien perdu de sa verve, ni de sa truculence. On connaît très bien le personnage médiatique, assez l'artiste, mais peu l'homme. Sensible, angoissé, le cofondateur du Théâtre de Quat'Sous est une grande gueule qui doute toujours énormément de lui. Il est resté l'ami de Fred MELLA avec lequel il avait partagé quelque temps un appartement au cours de leurs premières années parisiennes avec les COMPAGNONS.


La fameuse roulotte canadienne !
    

 

Par L. Petriac - Publié dans : Que deviennent-ils ?
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés