Souscription

1ere couv en 75 dpi

Christian FOUINAT déjà auteur d'un hommage aux COMPAGNONS DE LA CHANSON (ci-dessous)

publié chez DECAL'AGE PRODUCTIONS en 2007 

www.decal-age-productions.com

Couvert-JPEG.jpg

s'apprête à publier au Print. 2011 une biographie avec L. PETRIAC

LES COMPAGNONS DE LA CHANSON : entre mythe et évidences

Plus de 350 pages illustrées dont 24 coul.  

Une souscription a été lancée qui vous permet

d'ores et déjà de réserver si vous le souhaitez :

http://ddata.over-blog.com/0/39/80/37/Souscrip-biographie.doc 

Le livre d'Hubert LANCELOT


En vue de la rencontre-dédicace de Cran-Gevrier du 25 octobre, notre Mimi LANCELOT a acquis une trentaine de livres : "NOUS LES COMPAGNONS DE LA CHANSON" d'Hubert LANCELOT, issus d'un stock que l'on croyait épuisé.
Nous proposons à ceux qui souhaiteraient se procurer cet ouvrage de le commander aux Editions de La Tramontane (Jean Boekholt), aux coordonnées suivantes  B.P. 1034 - 34006 MONTPELLIER CEDEX 1 à l'appui d'un règlement de 20 € par chèque libellé à l'ordre des Editions de la Tramontane qu'ils joindront à leur demande (Prix : 15,00 € + 5,00 € de port).
Bien entendu, nous transmettrons le produit de ces ventes à Mireille Lancelot, qui a acheté ce stock à Flammarion.

 

Par ailleurs, si vous souhaitez vous procurer les timbres poste représentant l'affiche Kiffer, vous pouvez également vous adresser à Jean BOEKHOLT aux Editions de La Tramontane dont nous vous indiquons le mail : marianais@neuf.fr
 



 

Le livre de Marc et d'Yvette


Il était tout à fait normal que LA ROUTE ENCHANTEE trouve sa place, ici, aux côtés des autres ouvrages... Et donc, ami internautes, vous allez dorénavant avoir la possibilité de commander sur ce site l'ouvrage écrit à quatre mains par nos amis Marc HERRAND et Yvette GIRAUD.
Pour commander, rien de plus simple : un petit mot que vous adresserez à leur domicile de Strasbourg, 29 A rue de Wasselonne à 67000 STRASBOURG avec votre règlement de 15,20 € (franco de frais de port) et Marc s'empressera de vous expédier son ouvrage avec une dédicace. Fantastique non ! Et vous allez vous régaler.

Les vidéos préférées...


MES FIDELITES
de Daniel SAURFELD
Ils sont tous là !... Enfin, presque ! Cliquez et laissez aller les souvenirs...!

 

Les marchands de bonheur



















Jeudi 18 juin 2009 4 18 /06 /Juin /2009 00:23

En cette journée du 18 juin, il sera sûrement souvent question du Général de GAULLE et de son célèbre appel lancé de Londres en 1940. Mais, peut-être, un peu moins des liens qu'il entretenait avec le monde artistique...
On a pourtant souvent dit et reconnu que le Général appréciait beaucoup plus les artistes ou les sportifs que les autres grands de ce monde ! Ils seront effectivement quelques-uns à se succéder à l'Elysée ou à pouvoir l'approcher. Et pas seulement Marielle GOITSCHELL ou les cyclistes du Tour de France sur la route de Colombey ! De GAULLE, reconnaissait d'ailleurs que le seul comique qui le faisait rire, c'était... BOURVIL !
Les COMPAGNONS DE LA CHANSON, eux-mêmes, auront naturellement l'occasion d'approcher le grand homme et ils en garderont longtemps un souvenir, surpassant de beaucoup ceux qu'ils garderont de bien d'autres responsables ou décideurs politiques. " Ah, mes Compagnons ", s'écrira-t-il, en les recevant un jour ! nous rapporte Hubert LANCELOT dans son ouvrage...
Trés attaché au prestige culturel de la France, le Général n'était pas sans connaître la notoriété internationale dont bénéficiaient les COMPAGNONS et certains autres artistes de tout premier plan comme BECAUD ou AZNAVOUR. Et ceux qui contribuaient à hisser notre pays dans les plus hautes sphères jouissaient d'une certaine cote de faveur. Sans doute aussi avait-il été sensible à leur interprétation de la Complainte du Partisan de Marly dès 1946. 
Une cote de faveur que les COMPAGNONS DE LA CHANSON auront du mal à conserver avec le Président GISCARD d'ESTAING qui donnait le sentiment d'ignorer à peu près tout de leur passé. Il commettra d'ailleurs l'une des bourdes qui sont restées en mémoire de l'historiographe des COMPAGNONS. Car, il les confondra avec... LES FRERES JACQUES ! (photo ci-dessous). De quoi rompre définitivement le charme d'une si brève rencontre !

 

Par L. Petriac - Publié dans : eux et les Compagnons...
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés